Avant d’aller faire les soldes…


Salut à toi, le panier percé. Salut à toi, l’angoissé du porte-monnaie. Salut à toi, le petit épargnant organisé. Salut à toi, le contribuable flippé. Salut à toi, l’amateur du tout soldé.

Salut à toi, et bonne année.

Si je m’adresse à toi aujourd’hui, c’est pour te donner un petit conseil qui va te sauver ta fin d’année. Ce post est surtout pour toi si tes revenus ont augmenté en 2018, mais à la fin, je te dis quoi faire s’ils ont chuté.

Dans quelques semaines, ça va te faire tout drôle, ton salaire va t’être versé, mais amputé de quelques pourcents. Tu sais, ce prélèvement à la source dont on te rebat les oreilles depuis deux ou trois ans. Ca y est, on y est : ce n’est plus toi qui règles tes impôts au fisc, c’est ton employeur.

Le fisc a calculé cet été un pourcentage d’imposition qu’il communique à ton boss, le responsable de la paye applique ce taux à ton salaire net, et hop, c’est fait, tous les mois tu paies tes impôts sans t’en rendre compte (ou presque).

Ce qui est nouveau :

-c’est, en théorie, plus facile.

-c’est, en théorie aussi, plus instantané, puisque si ton revenu augmente, tu paies, mécaniquement, davantage.

-c’est étalé sur DOUZE mois et non plus sur dix comme avant.

Ce qui n’est pas nouveau :

-tu vas encore devoir faire une déclaration de revenus TOUS LES ANS, comme avant Au printemps, tu vas déclarer tes revenus de 2018. Ca n’arrive qu’une fois, mais pour l’année dernière, tu ne paieras pas d’impôt sur le revenu, sauf si tu as perçu des revenus exceptionnels.

Ce qui n’est pas évident à comprendre :

-le taux d’imposition qui est appliqué à ton salaire aujourd’hui, jusqu’au mois d’août inclus, est calculé en fonction de ton revenu et ta situation de 2017. Ce n’est qu’à partir de septembre, si tu ne fais rien aujourd’hui, que l’administration appliquera un taux calculé en fonction de tes revenus et de ta situation de 2018.

Ce qui peut faire très mal à la fin de l’année :

-si tes revenus ont augmenté en 2018, on peut supposer qu’ils seront les mêmes en 2019, et l’impôt global calculé par le fisc sera plus élevé que celui de 2017. Sur les quatre derniers mois de l’année, tu vas donc devoir régler la différence. Prenons un cas très théorique et un peu extrême.

Pour 2017, ton impôt est de 2400 euros, tous les mois de 2019, le fisc va prélever 200 euros sur ton compte. En 2018 tu as été bien augmenté, tu es content, d’autant plus que 2018 = année blanche, donc pas d’impôt.  Mais 2018 est l’année de référence pour calculer l’impôt de 2019. Et là, l’impôt monte à 3600 euros par an. Sauf que toi, entre janvier et août, tu as payé, tranquillou, 200 euros par mois. 1600 euros.

Voilà, il te reste quatre mois pour payer 2000 euros d’impôt. Je ne te fais pas l’offense de calculer pour toi combien ça fait chaque mois, mais ça fait nettement plus de 200 euros. Tu peux dire adieu à tes vacances de Noël.

Ce que tu vas faire tout de suite, avant d’aller faire les soldes, pour éviter ça :

-tu te connectes sur ton compte sur impots.gouv.fr

-tu cliques sur « gérer mon prélèvement à la source »

-tu enregistres les changements, pour 2018 ou même pour 2019 (là, on te demandera tes revenus prévisionnels).

-le fisc calcule un nouveau taux à appliquer, et à partir du mois de février, mars ou avril, tes prélèvements seront plus importants. A la fin de l’année, le rattrapage sera nettement moins costaud. Tu pourras faire tes cadeaux de Noël tranquille.

Ne me remercie pas, c’est gratuit. Maintenant tu peux partir faire les soldes.

PS Ce que tu peux faire si tu es privé de soldes parce que ton revenu a fortement chuté :

-pareil, tu te connectes sur ton espace, tu déclares ton changement de revenu ou de situation, mais il faudra aussi attendre quelques mois pour que ça se mette en place (même si l’administration a promis de faire des efforts). Courage, si tu as trop payé en début d’année, l’automne sera nettement plus clément.

-indépendant, auteur, chef d’entreprise, tu peux essayer la même procédure pour tes acomptes. On va peut-être te donner un délai délirant pour le réviser, mais en attendant qu’il soit pris en compte, tu peux supprimer ou reporter un acompte.

Attention, ne diminue pas TROP tes acomptes, si tu verses trop peu, tu risques des pénalités de rattrapage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :